Le contrat de transport de marchandise : terrestre, maritime et aérien

Extrait de l’introduction

« Toute opération de production débouche nécessairement sur le transport; tout achat d’un bien corporel a été précédé par le transport de ce bien; toute exportation suppose un transport. Les richesses naturelles [seraient] réduites à néant si leur transport ne fait pas l’objet d’études préalables précises.

Après le navire, le chemin de fer, le camion et l’avion, de nouvelles techniques de transport sont utilisées : les oléoducs pour les hydrocarbures et les gaz, les pipe-lines pour les solides déplacées dans un flux d’eau ou d’air, les convoyeurs à bande pour les transports de minerais, [etc.]

Et comme le droit règne partout où l’être humain étend son emprise, celui des transports devrait être une discipline de pointe. »

 

Table des matières

 

Ce contenu a été mis à jour le 21 juin 2016 à 14 h 32 min.